P1070550

P1050771 (2)

"Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre".Albert Einstein.

On se rend compte aujourd'hui que Albert Einstein n'était pas très loin de la réalité. Sans les insectes pollinisateurs, la biodiversité serait sérieusement menacée et l'homme devrait renoncer à de nombreux aliments.

Les abeilles, comme les papillons, sont en voie de disparition. A Paris, on recense environ 250 pollens de fleurs, contre une quinzaine dans les plaines de la Beauce où prédominent les cultures agricoles intensives. Si la luzerne et le trèfle disparaissaient, certaines espèces animales ne survivraient pas. Jardinons intelligent et attirons les abeilles et les papillons en plantant des végétaux mellifères.

Un pesticide mortifère pour les abeilles 
Les apiculteurs ne cachent pas leur « incompréhension » quand ils ont appris que le Cruiser OSR était autorisé sur le colza. Des coopératives agricoles n’ont pas hésité à le commercialiser. Plus largement, les producteurs s’inquiètent que ce pesticide empoisonne l’environnement.

 

Le 1, éclaircissez poiriers et pommiers pour supprimer les fruits en surnombre

Le 2, éclaircissez vos semis au potager comme au jardin d'ornement 

Le 3, plantez les poireaux

Le 4, récoltez les pommes de terre précoces

Le 5, récoltez les échalotes grises

Le 6, semez giroflées et campanules

Le 7, divisez les bulbes de printemps

Le 8, éclaircissez vos semis de chou, laitue, fenouil...

Le 9, lune à l'apogée, ne pas jardiner

Le 10, semez les haricots verts ainsi que les grimpants

Le 11, tentez un semis de maïs doux

Le 12, tentez une greffe en écusson sur poirier, pommier, abricotier et prunier

Le 13, semez les carottes et les panais à récolter à l'automne  

Le 14, semez l'endive et le radis noir

Le 15, noeud lunaire, ne pas jardiner